CONTACT
Thaïlande

Nan

Un des derniers royaumes indépendants à avoir rejoint le Siam

ÉTAPE

Un des derniers royaumes indépendants à avoir rejoint le Siam

Longtemps resté indépendant, isolé et entretenant peu de liens avec l’extérieur, le royaume de Nan, dans le nord du pays, est encore très peu fréquenté par les touristes occidentaux.

On y croise plutôt des Thaïs venus apprécier le côté provincial des lieux, son calme, son authenticité et sa nature intacte. Ses temples sont fort différents de ceux que l’on peut observer ailleurs en Thaïlande et s’approchent du style laotien.

Paysages de montagne spectaculaires, élégantes résidences en tek, mines de sel et étonnantes formations rocheuses sont encore quelques-unes des particularités de la province.

Mais avant tout, c’est un art de vivre auquel vous venez goûter, où le temps semble s’être arrêté.

ACTIVITÉS

Au temps du royaume de Nan

Nan est une petite ville comme on les aime: le temps semble s'être arrêté, les habitants vivent au rythme de leurs traditions encore bien vivantes, et l'héritage historique et culturel nous transporte dans une autre époque.

Nous vous invitons à découvrir le patrimoine de l'ancien royaume de Nan à travers la visite de ses sites et temples historiques finement travaillés.

Marchés typiques, maisons anciennes en bois au charme suranné, peintures murales réputées dans toute la Thaïlande et l'un des plus beaux musées de province du pays: c'est aussi en flânant que Nan s’apprécie et se découvre.

Peintures dans les villages autour de Nan - Thailande | Au Tigre Vanillé
Art de vivre et rizières verdoyantes à Nan - Thailande | Au Tigre Vanillé

Faire l’expérience de la vie dans les rizières

Griffe_Noire_pop_up

Si votre séjour à Nan coïncide avec la période s’étalant de juillet à novembre, ne manquez pas de partir en excursion plus au nord dans le district de Pua. Dans la région, de nombreux cafés construits dans le style local tai-lue permettent de profiter d’un panorama de rizières s’étalant à perte de vue. Vous pourrez aussi découvrir comment un passionné de chocolat s’est décidé à monter sa chocolaterie dans ce coin perdu du pays ! Mais s’il y a bien un endroit à ne pas manquer dans la région, c’est la Farmer School Homestay ! Mettez-vous dans la peau d’un paysan du coin et apprenez les différentes techniques agricoles locales. Poussez l’expérience jusqu’au bout et séjournez-y une nuit.

Excursion dans les villages d'artisans

Quittez la vieille ville de Nan pour rejoindre les villages artisanaux de la région.

Ban Bo Suak est un petit village qui fut spécialisé dans la production de céramiques émaillées depuis plusieurs siècles selon les techniques du nord du pays. Quelques potiers travaillent encore sur place et font vivre l’histoire de ce village.

Non loin, le village de Ban Sao Luang, à l’instar de nombreux villages du nord-est, s’est spécialisé dans la production et le tissage de soies thaïlandaises. Ce village vous offrira également un petit moment de détente: d'amusants petits saunas confectionnés à partir de cages en bambou vous attendent !

Enfin, un peu partout dans les environs, vous pourrez aussi vous intéresser au travail de l'argent, dont la qualité est reconnue partout dans le pays.

Artisanat et tissage de la soie dans les villages autour de Nan - Thailande | Au Tigre Vanillé
Galeries d'art contemporain à Nan - Thailande | Au Tigre Vanillé
Visiter la galerie Nan Riverside Arts Space

La galerie Nan Riverside Arts Space a été créé par l’artiste Winai Prabripoo, natif de Nan.

L’un des buts de cette galerie est notamment de lancer de jeunes artistes sur le devant de la scène en leur donnant la chance d’être exposés.

Vous y trouverez également des œuvres d’artistes thaïlandais confirmés.

A l'ouest de Nan

Les curiosités de Nan ne s'arrêtent pas à sa ville. A l'ouest, deux sites méritent de s'y attarder.

Tout d'abord, les étranges formations minérales de Kok Sua, sculptées par l’érosion. Une sorte de Grand Canyon modèle réduit qui ne manque pas d’étonner !

Un peu plus loin, la ville de Phrae est elle aussi le garant d'un héritage culturel important. Phrae réapparu sur le devant de la scène il y a plus d’un siècle, alors que l’exploitation forestière du bois de teck était la base de son économie. En témoigne ses splendides résidences de maître en teck.
Ne manquez pas le temple en teck Wat Chom Sawan de style birman, avec son toit à étages et bâti sur pilotis.

A la sortie de la ville, intéressez-vous à la teinture indigo !

Maison de maitre en tek à Nan - Thailande | Au Tigre Vanillé

HÉBERGEMENTS

NirvaNan

A mi-chemin entre un hôtel et une maison d’hôtes, NirvanNan est sans doute l’établissent le plus confortable de la région.

Vous serez reçu dans un cadre élégant doté d'un très bon confort. Spacieuses, les chambres sont équipées de toutes les technologies modernes attendues pour un hôtel de catégorie supérieure.

Pour vous rafraîchir après vos visites, vous y trouverez même une piscine.

PX 122

L’hôtel PX 122 est situé au cœur du centre historique et à deux pas des temples les plus emblématiques de la bourgade.

Son style résolument original mêle inspirations traditionnelles locales et design industriel.

Un concept singulier mais en adéquation avec le développement actuel de Nan.

Pukha Nanfa

Le charmant hôtel Pukha Nanfa, situé en plein centre-ville, a une histoire étroitement liée au commerce du teck dans la région et à l’immigration chinoise d’avant la seconde guerre mondiale.

Pukha est le nom de la première dynastie de l'ancien royaume de Nan qui régnait ici il y a environ 700 ans. Le nom Pukha reflète donc la grandeur du royaume de Nan d’antan. Quant à Nanfa, il signifie expansif – à l’image du ciel.

D’importantes rénovations ont doté cette adresse historique de la ville de tous les équipements attendus dans un hôtel moderne, mais en conservant l'architecture classique d'origine.

Les chambres sont chaleureuses, équipées de meubles de qualité et agrémentées d’artisanat et d’art thaïlandais, à l’image des reproductions de fresques du célèbre temple Wat Phumin.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.