CONTACT
Oman

Le Dhofar et le Rub Al Khali

Le pays de l'encens

ÉTAPE

©Sultanat d'Oman

Le pays de l'encens

Si vous avez le temps, alors n’hésitez pas à vous rendre dans le sud omanais, le Dhofar, encore peu fréquenté des touristes.

Cette région tire sa réputation de l’encens récolté sur ses arbres depuis l’antiquité, dont elle su tirer profit grâce au commerce. De cette période faste, il en reste des témoignages que l’archéologie contemporaine tente de mettre à jour : les sites archéologiques d’Al Baleed et de Khor Rori ou encore l’ancienne cité de Zafar.

Une plongée passionnante dans l’histoire de l’encens qui se complète agréablement par des moments de farniente sur les belles plages de sable fin ou bien encore par une excursion dans le grandiose “désert des déserts”, le Rub Al Khali.

ACTIVITÉS

Cuisiner les délices d'orient

Prenez part à un rituel essentiel de la vie bédouine en participant à la préparation d'un repas traditionnel : le kharuf.

Assis par terre, comme il est de tradition, vous dégusterez ensuite ce plat qui résume bien la gastronomie omanaise : un subtil mélange de saveur d'Afrique de l'Est et d'épices indiennes. La viande, sucrée et tendre, est cuite sur le barbecue et servie avec des légumes et du riz dans un plat commun dont chacun prend sa portion, avec la main droite.

Cuisine et repas traditionnel de Kharuf dans la région de Dhofar - Oman | Au Tigre Vanillé
Archéologie dans la région de Dhofar - Oman | Au Tigre Vanillé

Partir sur la route de l’encens avec Geraldina, archéologue

Griffe_Noire_pop_up

Découvrez les secrets du Dhofar en compagnie de Geraldina, archéologue, qui vous emportera par ses récits. Plongez dans les secrets de l’encens, produit à partir de la résine du Boswellia sacra, qui peut se croquer, et est apprécié des locaux pour ses vertus médicinales. Voyagez dans le temps dans les anciennes cités portuaires où transitait toute une partie des marchandises provenant de Chine et d’Inde. Dévoilez les mystères d’anciennes civilisations fascinantes, comme celle de la cité perdue d’Ubar, que Lawrence d’Arabie dénommait « l’Atlantide des sables ».

S'aventurer dans le Rub Al Khali, le "désert des déserts"

Immersion dans le désert du Rub Al Khali, le désert mythique situé aux confins de l’Arabie Saoudite, du Yémen et d’Oman. Ce désert, la plus grande accumulation de sable de notre planète est aussi, l’un des moins connus. Il recouvre le quart de la superficie de l’Arabie.

Assis autour d'un feu, avec un thé et quelques dattes, nous écouterons les contes et légendes sur ce désert mythique.

Aventure dans le désert des déserts d'Arabie dans la région de Dhofar - Oman | Au Tigre Vanillé
Plage et chameaux à Salalah - Oman | Au Tigre Vanillé

©Sultanat d'Oman

Se relaxer sur les plages de Salalah

Tout autour de Salalah s’étendent des vastes plages intactes, avec leur sable fin, leurs cocotiers et leur eau calme et turquoise.

Vous pourrez plonger, monter à cheval, pêcher ou simplement vous relaxer agréablement au soleil. L'une d’elle est connue pour ses jaillissements d'eau à travers ses rochers. Selon la force de la marée, l'eau s'engouffre entre les rochers et ressort sous forme de jet quand la vague se retire.

En vous promenant sur la plage, ne soyez pas surpris de croiser des chameaux profiter en toute liberté de l'air marin !

HÉBERGEMENTS

Al Baleed Resort Salalah by Anantara

Niché entre une plage privée et un lagon d'eau douce, l'Al Baleed Resort Salalah by Anantara est le principal complexe de luxe sur la côte du Dhofar.

Avec des lignes modernes et épurées, le style du resort rappelle celui des forteresses omanaises. Vous pourrez vous détendre dans la piscine à débordement ou profiter de la vue sur la mer depuis l'une des 30 chambres luxueuses ou des grandes villas.

L'établissement est une base idéale pour explorer la région du Dhofar, se rendre vers les sites archéologiques alentours et profiter de la plage.

Souly Ecolodge

Souly Ecolodge est le premier Ecolodge en bord de mer à Oman.

Il propose des bungalows simples le long d'une plage de sable blanc immaculée... le tout agrémenté de l'hospitalité traditionnelle omanaise.

Non loin, les chameaux viennent boire tous les jours un ruisseau d'eau douce, de quoi se plonger dans l'ambiance bédouine.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.