CONTACT
Tibet

Les festivals tibétains

Explosion de couleurs et de musique

ÉTAPE

Explosion de couleurs et de musique

Les fascinants festivals religieux donnent vie à l’essence de la culture tibétaine.

En assistant aux préparatifs et festivités de l’un d’entre eux, vous explorerez de près les traditions bouddhiques profondément enracinées qui traversent toutes les facettes de la vie tibétaine et comprendrez mieux l’amour éternel des habitants pour cette terre sainte.

ACTIVITÉS

Assister à la fête du yoghourt

Ce festival marquait, au XVIIe siècle, le début de la retraite des moines et des produits laitiers leur étaient donnés en offrandes.

Le festival Shoton, qui a lieu pendant une semaine du mois d'août dans le parc du Norbulingka et un peu partout dans Lhassa, est marqué par un festival de danses traditionnelles tibétaines, d'opéras tibétains et des courses à dos de yaks.

La cérémonie d'ouverture se tient au monastère de Drepung contre le mur duquel un immense thangka est déroulé devant des milliers de spectateurs.

Festival du yoghurt - Tibet | Au Tigre Vanillé
Festival de moines qui dansent avec des masques - Tibet | Au Tigre Vanillé
Apprécier le festival de danse des moines masqués

Le Mindroling Tsechu est festival qui se tient le 10e jour du 5e mois lunaire, à la mi-juin, et voit les moines du monastère de Mindroling exécuter des danses rituelles en portant un masque bouddhiste.

Des centaines de pèlerins et de touristes affluent dans la cours du monastère pour cette occasion spéciale.

Assister aux rites bouddhiques lors du festival de Saga Dawa

Le festival de Saga Dawa marque l'illumination de Bouddha Sakyamuni et a lieu le jour de la pleine lune du quatrième mois tibétain, soit au mois de juin pour nous.

Le festival dure un mois, au cours duquel un nombre important de pèlerins le célèbrent en organisant divers événements religieux, dont le plus attrayant est le tour du mont Kailash. Cet événement est la manière la plus sacrée de montrer leur plus profond respect au bouddhisme.

Durant le festival, vous pourrez assister aux rites bouddhiques : chants, danses et musiques solennelles ...

Festival de Saga Dawa au mont Kailash - Tibet | Au Tigre Vanillé
Festival bouddhiste de Tashilhumpo - Tibet | Au Tigre Vanillé
Participer au festival de Tashilhumpo à Shigatse

Également connu sous le nom de festival d'exposition de Bouddha dans le monastère de Tashilhumpo, cet événement jouit d'une grande popularité parmi les Tibétains et les touristes locaux.

Le festival dure trois jours en juillet ou août selon une date définie par le calendrier lunaire tibétain. Les événements atteignent leur paroxysme avec le dévoilement d'un immense thangka (peinture religieuse) de quatre étages sur une tour derrière le monastère.

Si vous prévoyez d'assister à ce festival, pensez à vous y prendre à l'avance...

Encourager les chevaux au festival de Nagchu

Le 4e jour du 6e mois lunaire, dans la 3e semaine de juillet, est l'occasion pour les nomades de la région de Jangthang entourant le lac Namtso d'organiser différentes activités, notamment des courses de chevaux, des courses de yak, des combats de lutte, des danses et chansons folkloriques.

Courses de chevaux de Namtso - Tibet | Au Tigre Vanillé
Festival du nouvel an tibétain - Tibet | Au Tigre Vanillé
Célébrer le nouvel an tibétain

Le festival du nouvel an tibétain, également connu sous le nom de Losar, est le festival le plus important du Tibet.

Comme son nom l'indique, le nouvel an a lieu le 1er jour du calendrier tibétain, qui a lieu en février ou mars. Les festivités durent environ deux semaines, avec les principales célébrations sur les trois premiers jours.

Le nouvel an tibétain n'est pas seulement célébré au Tibet, mais aussi au Bhoutan et en Mongolie. Chaque région à sa propre manière de le célébrer, mais les festivités à Lhassa sont les plus représentatives.

A moins que vous ne souhaitiez découvrir le Tibet sous son manteau hivernal, peu de chance que vous n'assistiez aux célébrations du passage à la nouvelle année tibétaine...

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.